Dans la région morgienne, le projet pilote « Indice de qualité des sols » mobilise Canton, communes et scientifiques

Le deuxième atelier du projet « Indice de qualité des sols » s’est tenu vendredi 4 septembre à la Maison des Pressoirs de Lonay. Le responsable de ce projet pour l’association Région Morges, Guillaume Raymondon, a réuni les représentants des communes de Morges et de Lonay, les spécialistes des services cantonaux de l’aménagement du territoire (DGTL) et de l’environnement (DGE), les mandataires des Hautes écoles vaudoise (HEIG-VD), genevoise (HEPIA) et fribourgeoise (HEIA-FR), ainsi que la fondation sanu durabilitas.

Les premiers résultats sont prometteurs et confirment la pertinence de disposer de cartes indicatives de la qualité des sols pour les décisions relatives à l’aménagement du territoire. Ce projet pilote cible d’ailleurs plusieurs objectifs de la Stratégie Sol Suisse adoptée en mai 2020 par le Conseil fédéral.

Durant la journée, les partenaires ont travaillé en groupe sur le découpage du territoire et ont évalué les propositions des mandataires pour estimer, de manière plus ou moins précises, la qualité du sol. L’apport des diverses expertises réunies autour de la table a permis des échanges constructifs. Les participants ont également relevé le bon déroulement du projet, la qualité de l’organisation et la contribution des différents intervenants.

Le troisième et dernier atelier de la phase 1 du projet se tiendra début décembre à Morges. Une première carte indicative de qualité des sols de la région morgienne sera présentée aux participants et permettra de discuter des futures étapes du projet.

Personnes de contact :

A région Morges : Guillaume Raymondon

A sanu durabilitas : Nicolas Derungs

Publié le : 1 avril 2021

Partagez cet article !