La mission du groupe d’accompagnement national est de guider l’implémentation de l’IQSols sur la base des expériences des différents projets pilotes. Le groupe a pour but de recommander des actions concrètes pour la standardisation de l’IQSols. Il est composé de 13 expert-es de différents domaines. Nous sommes heureux-ses d’avoir pu convaincre les personnes suivantes de rejoindre le groupe d’accompagnement et les remercions pour leur engagement : 

Aménagement du territoire

Samuel Kissling

espace suisse

Prof. Valérie Défago

Université de Neuchâtel

Communication scientifique

Urs Steiger

Steiger Texte   

Secteur immobilier

organes fédéraux et cantonaux

Petra Hellemann

Office fédéral de l’agriculture (OFAG)

Fabio Wegmann

Office fédéral de l’environnement (OFEV)

 

Markus Steger

Office de l’agriculture et de la nature de Berne, Service de protection des sols

Rebecca_Lyon_Stanton klein

Foto: ©Henry Diagne

Rebecca Lyon-Stanton

Direction générale du territoire et du logement, Service de la planification cantonale (SPC), Etat de Vaud

 

Un développement territorial durable exige une utilisation mesurée de la ressource sol. Dans la pratique pourtant, les intérêts du sol sont rarement pris en compte. L’instrument d’indice de qualité des sols (IQSols) veut parer à ce manque. L’IQSols indique la qualité des sols mais vise également à guider les décisions d’aménagement du territoire. But de la démarche : développer le milieu bâti tout en préservant les services que rendent les sols, comme réduire les inondations et les îlots de chaleur. L’IQSols est déjà testé en Suisse dans des projets pilotes initiés par le Think- et Do-Tank sanu durabilitas .

Si les résultats des projets pilotes sont encourageants, il reste malgré tout beaucoup à faire pour que les intérêts des sols soient pris en compte sur l’ensemble du territoire Suisse. Quels sont les avantages et désavantages de l’IQSols à différentes échelles politico-administratives ? Quels processus d’implémentation peuvent garantir son succès ? Afin de répondre à ces questions et de généraliser l’approche IQSols, nous avons créé un Groupe d’accompagnement national. Véritables ambassadeurs et ambassadrices dédiées à la cause des sols, ces expert-es devront formuler des recommandations politiques sur les IQSols dans le cadre de trois sessions de travail.